Les Colts brillent au Soleil - Quanto Costa A Morire - 1968 - Sergio Merolle

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Colts brillent au Soleil - Quanto Costa A Morire - 1968 - Sergio Merolle

Message  palance le Lun 19 Jan - 9:29

Very Happy Merci Edocle , je vais le regarder tranquillement cette semaine.

palance
Léon Klimosky

Messages : 140
Date d'inscription : 15/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Colts brillent au Soleil - Quanto Costa A Morire - 1968 - Sergio Merolle

Message  Hombre le Mer 16 Mar - 14:49

Merci à Edocle le grand! Very Happy
Merci aussi à Sartana et Rex Lee pour les précieuses infos supplémentaires.

Heureusement, je n'avais rien lu de tout ça avant de voir le film. C'est donc en état de virginité (comme le jeune héros) que je découvre le film. What a Face

Aux premières images je m'attends à une petite prod dans la norme...et...Bang! Bang! Bang! Bang! Le meurtre crapuleux et froid des gardiens du troupeau. Shocked
À partir de ce moment-là je suis happé dans le récit, coincé dans la neige comme tous les villageois et les bandits.
Évidemment on pense à d'autres réussites de ces huis-clos/westerns dans les montagnes enneigées. La musique est en adéquation. Les dialogues (en vf) sont ciselés et donnent de la profondeur aux personnages, en particulier aux deux êtres infâmes mais pourtant en opposition. Le mal si noir, prends ici une teinte grise dans cette neige. Le passé c'est comme la saison de l'hiver qui n'en finit plus de tourmenter les frileux paysans, mais aussi les hommes sans scrupule. Prises entre ces deux groupes, les femmes souffriront, comme ou pouvait s'en douter.

Les décors sont superbement choisis et cadrés. Dommage en effet qu'il n'y ait pas eu un support de bonne qualité numérique pour admirer cette direction photo. Espérons que cela soit corrigé au plus vite. Neutral

Je note une petite rupture de ton (lors de l'apprentissage du fils) qui n'est pas bien grave. Le préparation du gamin vers l'efficacité de la vengeance; un plat qui se déguste froid dit-on. Rien n'est plus vrai que dans cet excellent film.
À consommer sans tarder. What a Face
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1567
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Colts brillent au Soleil - Quanto Costa A Morire - 1968 - Sergio Merolle

Message  Sitting Bull le Mer 16 Mar - 15:41

Edocle a écrit:Le duel final...









Hello, mon ami, regarde ici !  lol!
ICI
Comme quoi !
avatar
Sitting Bull
Sergio Sollima

Messages : 699
Date d'inscription : 05/10/2010
Age : 79
Localisation : La forêt landaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Colts brillent au Soleil - Quanto Costa A Morire - 1968 - Sergio Merolle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum