TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Hombre le Ven 6 Jan - 5:19

Le film ne cartonne pas autant aux U.S.A. qu'aurait souhaité le duo Spielberg/Jackson.
Tintin se maintient en deuxième place derrière Mission Impossible 4!...Ce qui n'est pas si mal pour un personnage à peu près inconnu du public U.S. d'aujourd'hui!
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  cyberpunk le Ven 6 Jan - 10:09

Spielberg espère cartonner en Chine Wink
avatar
cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2510
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Hombre le Ven 6 Jan - 16:49

cyberpunk a écrit:Spielberg espère cartonner en Chine Wink
C'était une gageure difficile pour les États-Unis. Mais pour le reste du monde, le film fera amplement de profits...en tous cas sûrement plus que cette histoire de cheval (dont le titre m'échappe) sorti il y a peu par Spielberg! What a Face
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Hombre le Lun 16 Jan - 23:15

Le Tintin de Spielberg est récompensé par un Golden Globe "meilleur film d'animation"!
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Hombre le Jeu 19 Jan - 18:16

Un regard intéressant via un p'tit article dans le magazine Animéland qui pose la question: Tintin, est-ce toujours de l'animation?
À l'ère numérique et devant la "performance capture" appelée y a pas si longtemps la "motion capture", on se demande si les performances des acteurs (Andy Serkis pour ex.) ne devrait pas être mis en nomination pour "meilleur acteur". Est-ce toujours de l'animation quand la performance physique du double numérique n'a plus de valeur que par son interprète réel, et de ce fait, réduit sensiblement le travail des animateurs "traditionnels" qui utilisent des logiciels performants qui rendent les mouvement des personnages? Et dans des décors virtuels tous aussi proches de la réalité et impossible à créer à la main!
Intéressant débat en tous cas!
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  old timer le Ven 20 Jan - 10:15

Alors il semblerait que le film fasse l'unanimité ici ? Voilà qui m'étonne un peu car je suis très mitigé.

D'une part quiconque a lu et relu les albums depuis son enfance ne peut pas ne pas se rendre compte que c'est complètement autre chose et se sentir floué. Et ce n'est pas seulement que cela dévie des histoires originales (et pourtant! il y a de quoi ! la Castafiore chez Omar ben Salaad, au Maroc, c'est du n'importe quoi) mais l'atmosphère, l'identité (belge, européenne) des personnages, tout est gommé pour produire un spectacle susceptible de plaire aux publics du monde entier dont le public américain qui ne connait pas du tout la BD.

D'autre part ce film n'étant qu'un blockbuster US parmi d'autres il en a toutes les qualités techniques mais aussi les immenses défauts, à savoir une surenchère ridicule sur le spectaculaire en lieu et place d'un scénario fouillé - la palme revient à cette bagarre sur les docks à coup de grues de chantier, et qui n'en finit pas...
Je supporte de moins en moins ce genre de scènes dans le cinéma d'action où elles sont pourtant à leur place, mais alors dans une aventure de Tintin, sans façons !

Que les djeunzs d'aujourd'hui ne soient pas gênés par tout cela ne m'étonne guère, la plupart ne connaissent ni les albums ni d'autres formes de cinéma; mais les autres...

old timer
Sergio Leone

Messages : 1115
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Hombre le Ven 20 Jan - 19:55

Old Timer, voilà ce que je craignais au début de ce fil" Neutral

Hombre a écrit:
cyberpunk a écrit:perso, je me dis que c'est surtout une affaire de fric,

Je ne suis pas contre ce précepte; ils ne le font pas pour perdre de l'argent! Ce qui me fait peur et je le répète, c'est le piège de la formule du film d'action...tel que l'on voit maintenant dans tellement de productions américaines, voire européennes (Besson). Évidemment ces films à l'emporte-pièce bourrés d'explosions et d'effets spéciaux c'est un peu l'apport de Spielberg et Lucas qui ont redéfini l'idée d'un "blockbuster" où la technique finira à la longue par prendre le pas sur le contenu!
Aujourd'hui le personnage importe peu dans cette dérive (je pense au nouveau Sherlock Holmes entre-autres). Ce qui compte, c'est les bagarres, les excès visuels et les tripatouillages de l'image pour donner toutes sortes de teintes éloignées de l'éclairage naturelle.
Bon, pour Tintin en BD traité en CGI la question se pose moins pour la lumière dite naturelle! What a Face

Perso, je n'ai pas vu le film. J'ai donc éviter d'en faire une critique directe! J'ai toujours eu de la difficulté avec la 3D à cause de mes lunettes pour le myope que je suis. Et comme le film n'a pas été diffusé (pour l'avant-première en Amérique) en 2D au Québec, je me suis abstenu!
Tout ce que je peux dire c'est, à part une ou deux textes isolés, c'est l'enthousiasme le plus total pour les autres spécialistes du ciné et un succès au Box-office québécois...


old timer a écrit:Que les djeunzs d'aujourd'hui ne soient pas gênés par tout cela ne m'étonne guère, la plupart ne connaissent ni les albums ni d'autres formes de cinéma
De toutes évidences, c'est le public visé avant tout! La "machine" Spielberg a été un véritable char d'assaut pour ce qui est de la pub et de l'influence du milieu. Après le "Golden Globe", je ne serais pas étonné de voir arriver l'Oscar catégorie animation.
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  JO le Sam 21 Jan - 10:12

Si j'ai bien compris, le film n'a pas eu le succès escompté (et de très loin aux USA) ... donc pas sûr qu'il y ait une suite ?

JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Hombre le Sam 21 Jan - 16:02

JO a écrit:Si j'ai bien compris, le film n'a pas eu le succès escompté (et de très loin aux USA) ... donc pas sûr qu'il y ait une suite ?

Il n'a pas fait un mauvais score. Mais comme il n'a pas atteint le 100 millions dès sa première semaine ou dès le premier weekend aux États-Unis, on considère que c'est raté pour un "Blockbuster"!
Ceci dit, le duo Spielberg/Jackson devait s'en douter ce pourquoi le film est sorti partout dans le monde avant (histoire de bien remplir la caisse), en tentant ainsi de créer l'évènement aux "States"!

Old Timer a bien défini le style du film: un peu Tintin et un peu film d'action à l'américaine...mais il semble que ce n'était pas assez américain pour ce dernier public! Par contre je pense qu'en France, le film a bien marché, et que parmi les critiques des magazines cinémas, Tintin s'est souvent mérité son 4 ou 5 étoiles comme c'était le cas dans le magazine "Studio"!
Mais comme j'ai écrit: attendons de voir la soirée des Oscars; serait pas surpris que ça relance la "franchise" si Tintin est récompensé après les Golden Globes.
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Hombre le Ven 27 Jan - 16:22

Hombre a écrit:Mais comme j'ai écrit: attendons de voir la soirée des Oscars; serait pas surpris que ça relance la "franchise" si Tintin est récompensé après les Golden Globes.

Bon, ça ne se vérifiera pas puisque Tintin n'a pas été retenu pour les nominations "Animation". Rolling Eyes
Par contre l'autre film de Spielberg "War Horse" sera présent dans la course What a Face du meilleur film!
Et ce dernier est passé presque totalement inaperçu! Suspect
Comme quoi il est toujours payant de sortir deux films dans la même année!
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Hombre le Jeu 15 Mar - 15:39

Et voilà, finalement vu grâce à la sortie du DVD. Mon avis rejoint celui de Old Timer: beaucoup de scènes d'action et très peu de mystère! La technique est au point et j'imagine que la 3D était un "+" fort appréciable en salle.
Mais je suis quand même triste du formatage à l'américaine que Spielberg et Jackson ont produit.
Graphiquement je trouve étrange que seul Tintin (et à la rigueur la Castafiore) ont des têtes assez bien proportionnées à leur corps. Les autres personnages ont l'air de sortir d'Alice aux pays des merveilles; surtout les Dupont-Dupond! Je crois que j'aurais préferré une histoire complètement originale (Comme Le mystère de la Toison D'Or), plutôt que ce détournement de deux albums ou à peu près.
Quelques bons clins d'oeil sur l'univers d'Hergé, mais pas suffisant selon moi pour apprécier de bout en bout le récit.
Le générique sur musique jazzée me rappelle celui de "Attrape-moi si tu peux" et on ressent assez bien cette filiation du film course-poursuite. Mais celui avec Tom Hanks et DiCaprio était lui, mieux réussi!
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  cyberpunk le Jeu 15 Mar - 17:01

mouais ben je regrette pas de pas l'avoir vu

_________________
"Le cinéma c'est de grandes images qui bougent" c'est une citation de Jean Luc Godard ou de Johnny ?
avatar
cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2510
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Personne le Sam 17 Mar - 17:12

J'ai adoré! Bel hommage Hollywoodien à Tintin quand même et puis la réal est quand même superbe! Après, c'est vrai que c'est 'too much', mais l'épisode Rackham le Rouge vs Haddock est quand même génial... Et puis, j'aime bien le carburant utilisé par Haddock... Laughing

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Breccio le Mer 5 Sep - 15:42

old timer a écrit:Alors il semblerait que le film fasse l'unanimité ici ? Voilà qui m'étonne un peu car je suis très mitigé.

D'une part quiconque a lu et relu les albums depuis son enfance ne peut pas ne pas se rendre compte que c'est complètement autre chose et se sentir floué. Et ce n'est pas seulement que cela dévie des histoires originales (et pourtant! il y a de quoi ! la Castafiore chez Omar ben Salaad, au Maroc, c'est du n'importe quoi) mais l'atmosphère, l'identité (belge, européenne) des personnages, tout est gommé pour produire un spectacle susceptible de plaire aux publics du monde entier dont le public américain qui ne connait pas du tout la BD.

D'autre part ce film n'étant qu'un blockbuster US parmi d'autres il en a toutes les qualités techniques mais aussi les immenses défauts, à savoir une surenchère ridicule sur le spectaculaire en lieu et place d'un scénario fouillé - la palme revient à cette bagarre sur les docks à coup de grues de chantier, et qui n'en finit pas...
Je supporte de moins en moins ce genre de scènes dans le cinéma d'action où elles sont pourtant à leur place, mais alors dans une aventure de Tintin, sans façons !

Que les djeunzs d'aujourd'hui ne soient pas gênés par tout cela ne m'étonne guère, la plupart ne connaissent ni les albums ni d'autres formes de cinéma; mais les autres...
Vu sur DVD et d'accord avec l'avis d'Old Timer ci-dessus. Les qualités techniques de la chose sont incontestables, mais ça ressemble vraiment à une pièce montée avec trop de sucre, trop de crème et surtout trop de guimauve. Les affres psychomachin du capitaine Haddock en quête de rédemption et dont l'estime de soi souffre parce qu'il ne sera jamais digne de son illustre ancêtre (croit-il), je ne supporte pas ; pour avoir vu des bouts de film genre Kung Fu Panda 2 un jour où je gardais mes neveux, j'ai l'impression que les Ricains en mettent partout, de cette guimauve-là.
Heureusement, vu le caractère particulier de la troupe tintinesque, on nous a épargné le couplet sur les valeurs familiales (mais peut-être est-ce prévu pour un futur épisode).
Et je n'ai pu m'empêcher de remarquer que, si Haddock pochetronne, en effet -- difficile de l'éviter, c'est un des ressorts de l'intrigue --, il finit par plus ou moins se désintoxiquer (mais c'était déjà le cas dans les albume) ; par contre, je ne crois pas avoir aperçu sa pipe...
Bref, je suis content de ne pas avoir payé pour celui-là (emprunté à la médiathèque).
B.
avatar
Breccio
Sergio Leone

Messages : 1277
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 63
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Hombre le Mer 5 Sep - 17:10

Breccio a écrit: Les qualités techniques de la chose sont incontestables, mais ça ressemble vraiment à une pièce montée avec trop de sucre, trop de crème et surtout trop de guimauve.Bref, je suis content de ne pas avoir payé pour...

Amusant ce propos. C'est un peu comparé le cinéma à grands déploiements à de la malbouffe! What a Face
Manque le sel et le gras! Wink
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Breccio le Mer 5 Sep - 20:41

Hombre a écrit:
Manque le sel et le gras! Wink
Mais... justement, Stephen King a intitulé "Du film d'horreur considéré comme malbouffe" ("The Horror Movie as Junk Food") un des chapitre de son essai Anatomie de l'horreur (dans le 1er des 2 volumes, je crois), que j'ai traduit il y a un sacré bail.
B.
avatar
Breccio
Sergio Leone

Messages : 1277
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 63
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Trinita le Jeu 6 Sep - 10:18

Je ne l'ai pas vu mais concernant la pipe ça m'étonnerait qu'il en n'a une. Dans toutes les nouvelles productions Hollywoodiennes, plus personne ne fume. Le tabac ne dois plus pousser aux USA. Laughing

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5499
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Hombre le Jeu 6 Sep - 15:16

Trinita a écrit:Je ne l'ai pas vu mais concernant la pipe ça m'étonnerait qu'il en n'a une. Dans toutes les nouvelles productions Hollywoodiennes, plus personne ne fume.

Effectivement dans les films dits familiaux, comme ce Tintin!
Par contre seuls les héros ne fument plus dans les autres productions; de temps à autre on voit un méchant (ou un personnage peu recommandable) fumer! What a Face
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  cyberpunk le Lun 1 Avr - 15:39

Vu ce matin, à part l'interminable poursuite, la duel avec les grues et les pleurnicheries du capitaine Haddock, j'ai bien aimer; le générique est très beau montrant des éléments des albums, la petite musique jazzy, la scène du début avec Hergé himself faisant le portrait de Tintin; le côté belge est assez bien mais peu rendu, il y a une jolie atmosphère qui se dégage....

_________________
"Le cinéma c'est de grandes images qui bougent" c'est une citation de Jean Luc Godard ou de Johnny ?
avatar
cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2510
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TINTIN, Steven Spielberg, 2011.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum