Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  hugues le Lun 27 Sep - 20:50

Le Cavalier noir ( Dates de sortie : 10 janvier 1961, royaume uni)

Titre original : The Singer Not the Song

Réalisation : Roy Ward Baker
Scénario : Nigel Balchin d’après le roman d’Audrey Erskine-Lindop
Musique : Philip Green
Direction de la photographie : Otto Heller
Montage : Roger Cherrill
Producteur : Roy Ward Baker
Directeur de production : Denis Holt
Producteur associé : Jack Hanbury
Producteur exécutif : Earl St. John
Société de production : The Rank Organisation Film Productions Ltd Royaume-Uni
Tournage extérieur : Torremolinos , Province de Málaga en Espagne


Distribution :
Dirk Bogarde ( Anacleto), John Mills (le père Keogh), Mylène Demongeot (Locha), Leslie French (père Gomez) et Laurence Naismith

Dans un village mexicain, l’étrange triangle amoureux entre 3 êtres que tout oppose : un prêtre, un bandit athée et une jeune fille innocente (encore que…).
Véritable OFNI de l’histoire du cinéma, le « cavalier noir » est jugé culte pour l’étrangeté de son scénario et les ambiguïtés qui en découlent.
Si on le regarde avec innocence, au 1e degré, ça reste un bon film d’aventure (un peu bavard quand même) avec un grand thème manichéen, l’opposition entre un prêtre, qui représente le bien, et un bandit athée qui réprésente le mal ( Bogarde me semble parfois comme l’incarnation du diable).
Maintenant, il existe une autre lecture du film. Si on interprète les sous-entendus, si on considère la présence de Bogarde (au look gay pour forcer le trait), si on s’interroge sur le final qui rapproche les 2 protagonistes (je ne vais quand même pas raconter la fin), alors on découvre le thème homosexuel du film !

Bon, j’en parle mal, il y a quelqu’un d’intelligent qui l’analyse mieux et qui en démontre les forces et les faiblesses : Mylène Demongeot dans son autobiographie :

« Je suis très contente. Le script est original et un peu scabreux pour l’époque : deux personnes, Dirk Bogarde, qui joue le bandit (quelle joie de le retrouver), et moi, une jeune fille assez enfantine, sommes amoureux du prêtre, le très beau Charlton Heston. Les situations sont souvent ambiguës et un peu glauques. Cela devrait donner, au final, un film intéressant…
Je pars à Londres pour préparer et essayer les costumes et là, très mauvaise surprise, je dirais même catastrophe, j’apprends que Charlton Heston a été choqué par l’homosexualité du sujet et s’est retiré du projet à trois semaines du début du tournage. À la place, on nous donne un charmant petit homme, le comédien John Mills. Autour de la cinquantaine probablement, petit, le cheveu rare, un joli sourire… Un grand acteur très réputé, mais sur le plan du charisme sexuel… Bonjour !
Je suis horriblement déçue. Dirk aussi. Cela va enlever beaucoup de crédibilité à l’histoire… Comment peut-on abîmer à ce point un sujet en ne respectant pas l’histoire que l’on veut raconter au public ? (Aujourd’hui, j’aurais tendance à penser que les producteurs du film et le metteur en scène l’ont fait exprès pour que le film puisse passer la censure de l’époque… avec John Mills, il n’y avait pas de problème à craindre, aucun risque d’être interdit ! Ça m’arrivera encore d’être indignée dans ce métier et c’est tant mieux… Je ne serai jamais, je l’espère, quelqu’un d’indifférent.) […]
Retour à Londres pour les scènes d’intérieur. […] J’ai hâte que le film soit fini. Je suis déçue et j’ai trop de mal à paraître amoureuse de John Mills. Je fais de mon mieux, mais je crois que je suis plus sensible au personnage de bandit que joue Dirk Bogarde.
Le film, à l’arrivée, n’est évidemment pas du tout ce qu’il aurait dû être. Je me souviens de la grande première au Leicester Square, dans cette même salle où j’avais assisté au « désastre » de la Rivière Kwaï… ça se vaut comme soirée, sauf que notre film sera loin de connaître la même carrière. Pour nous, ce sera un bide. Tout le monde est déçu… On ne croit pas du tout à l’histoire d’amour triangulaire et c’est bien dommage. »
avatar
hugues
Enzo G. Castellari

Messages : 331
Date d'inscription : 12/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  Il Ritardario le Lun 27 Sep - 21:32



Dernière édition par Il Ritardario le Lun 27 Sep - 21:39, édité 1 fois
avatar
Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 621
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  angel caldito castellano le Jeu 14 Juin - 14:22


El demonio la carne y el perdon (1961)

Tournage extérieur : Alhaurín de la Torre (Málaga).

Lien: http://www.youtube.com/watch?v=cdOyHa4Po0g


angel caldito castellano
Sergio Sollima

Messages : 716
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  MARCHAND le Mer 28 Nov - 16:14

Passe en décembre sur TCM dans le cadre de "l'intégrale" Dirk Bogarde. Wink
avatar
MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5464
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  Edocle le Jeu 8 Jan - 15:51

Une magnifique copie VF venue de la Belle Province,
merci à l'ami de là-bas...
Quand au film, ben j'ai toujours un peu de mal a en parler...
Ce n'est pas un film facile et je ne crois guère à cette
histoire, j'ai du mal a y entrer... Mais hein ça reste un sacré
morceau d'anthologie...








_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3506
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  Rex Lee le Sam 17 Jan - 18:10

Une belle copie, en effet, pour un film fort intéressant qui bénéficie d'une solide interprétation.
Mais, pour moi, ce n'est pas un western. Les voitures sont des américaines des années 50 ou 60 comme il y en a encore à Cuba. C'est une histoire mettant en scène les tourments d'un prêtre amoureux qui se voile la face en essayant de sauver l'âme d'un homme pervers.
Un bon drame, donc, que j'aurais classé ailleurs. Oh, je sais! Un peu partout, il est répertorié comme un western.

Juste un détail: Anacleto a la voix de Don Diego et le capitaine, celle du sergent Garcia.

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4733
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  AkpStyl le Lun 19 Jan - 21:43

Je ne me souvenais plus que j'avais un enregistrement qui traînais dans mes étagères, et comme vous m'avez donné envie de le voir et que je suis tombé dessus par hasard en faisant le tri, hop dans le lecteur. Alors pour le film tout a été dit, c'est vraiment bon l'histoire vraiment prenante et ce combat entre le bien et le mal on accroche vraiment d'autant plus que ça ne tombe pas dans le manichéisme simpliste. En fouinant sur le net pour avoir un peu plus d'infos sur ce film, j'ai appris que le prêtre devait être joué par charlton heston (rebuté par le sous texte homo), et la réal avait été proposé à Buñuel, je pense que le résultat aurait pu être encore plus intéressant, bref c'est un film à voir et à revoir.
avatar
AkpStyl
Sergio Corbucci

Messages : 885
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 39
Localisation : Par là bas

Voir le profil de l'utilisateur http://olampiao.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  Hombre le Lun 19 Jan - 23:58

Ce film demeure une tentative intéressante de la part de la Hammer.
Il reste que le cadre "western" est plutôt artificiel. Cette histoire aurait-elle eu plus d'impact si elle s'était passée dans un bled perdu sans les cavaliers et leurs montures?
Le thème de l'intrus (ici un prêtre) qui fera tomber les méchants est un sujet qui réussira mieux dans le film de John Sturges avec le formidable Un Homme Est Passé sorti six ans auparavant.
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  old timer le Lun 30 Nov - 20:58



DVD annoncé pour février 2016 chez l'éditeur Rimini - l'occasion de le découvrir enfin !

old timer
Sergio Leone

Messages : 1115
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  Personne le Mar 26 Jan - 16:18



old timer a écrit:

DVD annoncé pour février 2016 chez l'éditeur Rimini - l'occasion de le découvrir enfin !


_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  Hombre le Mar 15 Mar - 18:45

La copie de cette sortie DVD est pas mal...avec image solide et format respecté.
N'eut-il pas été mieux de le faire en HD?
Les bonus sont intéressants et informatifs pour ceux qui n'auraient pas été zieuter sur l'internet avant. Il y a un "bug" sur la vidéo de Giré; on perd l'image sur une partie du propos de l'auteur/spécialiste. Pas trop grave car ça ne dure pas trop longtemps...

Mais le + de cette édition, restera l'entrevue avec Mylène Demongeot, avec ses anecdotes de tournage et sa déception face à un membre du casting. What a Face
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cavalier noir - The Singer Not the Song - 1961 - Roy Ward Baker

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum