La Sceriffa ( Inédit ) – 1959- Roberto Bianchi MONTERO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Sceriffa ( Inédit ) – 1959- Roberto Bianchi MONTERO

Message  Edocle le Lun 27 Sep - 19:18

La Sceriffa ( Inédit ) – Roberto Bianchi MONTERO - 1959


Malgré quelques westerns tournés auparavant ça et là en Europe, ce film est considéré par les spécialistes italiens comme le premier western spaghetti !

C’est un western, c’est une comédie, c’est dans la tradition des comédies napolitaines, comme nous avons chez nous les comédies marseillaises. Et l’année suivante sortira effectivement « Dynamite Jack » avec Fernandel.
Ici c’est Tina Pica une grande actrice italienne qui en est l’héroïne Un parcours exemplaire au théâtre et au cinéma. Née en 1884 et décédée en 1968 à Naples, des jardins portent son nom, et elle a sa rue à Rome (au même titre que Toto a sa statue et Alberto Sorti sa galerie).
C’est elle la sceriffa, comprenez la femme du shérif. Pour lui donner la réplique le second rôle est tenu par Ugo Tognazzi, alors étoile montante du Cinéma italien. Tout vêtu de noir, montant un cheval blanc il interprète Colorado Joe le pistolero.
Tout cela est mis en boite par le réalisateur Roberto Bianchi Montero qui comptera plus de soixante films à son compteur en fin de carrière dont deux bons westerns tournés dans les années 70 (Il était une fois à El Paso et Durango encaisse ou tue).

Bon ce n’est pas tout ça, le film :
Cinémascope 2,35, noir et blanc, un grain parfait ! Des décors de Cinecitta ! Une production de Mario Amendola, un montage de Ettori Salvi, filmé par Sergio Pesce et avec Alfonso Brescia comme assistant à la réalisation !
Comme on peut le voir des noms qui feront carrière dans le western spaghetti.
Et il en va de même pour les acteurs, ou l’on retrouve :Livio Lorenzon, Tino Scotti, Alberto Sorrentino, Anita Todesco, Franco Balducci, Stelio Candelli etc…

L’histoire : Les habitants de Rio Cinceio, une petite ville de l'Ouest sont sous la coupe d'une bande de brigands, mené par Donovan, le propriétaire du "saloon". Le shérif, un vieux soldat confédéré tente d'appliquer la loi, mais cette tentative lui coûte la vie. Paf ! La veuve, Carmela, une Napolitaine émigrée dans l'Ouest, a décidé de prendre la place du mari décédé, animée par la ferme volonté de défendre la légalité et les droits des citoyens honnêtes. Ayant prouvé son courage, Carmela est nommée shérif. Habile dans le maniement des armes à feu, elle a un courage viril et de la capacité de persuader les autres avec des mots aiguës. Déboule dans le patelin Colorado Joe, sur son cheval blanc et tout vêtu de noir… Pourquoi ? Non, je ne vais pas tout raconter.
Grâce à ces pouvoirs de cuisinière, son pinard est fameux et elle a une merveilleuse façon de rouler les spaghetti, je ne vous dit que ça, notre brave mama parvient à rétablir la paix dans le pays et à faire respecter la loi. Sa tâche accomplie, Carmen retourne à Naples. … et comme elle dit alors : « Je ne veux pas froisser l'Amérique, mais Naples sera toujours Naples »

C’est bien ficelé, bien joué ! Une comédie alerte qui se laisse regarder sans déplaisir ! Les acteurs sont bons et bien servis par le scénario et la mise en scène. La galerie des seconds rôles est un régal ! Et pour vous ménager un peu, je n’ai pas parlé des indiens !
Les indiens ? Quels indiens ?
J’ai beaucoup aimé. Et en plus le charme du noir et blanc, je reconnais que c’est quelque chose…

Pour voir ce film, il n’y a pas beaucoup le choix. Il existe un DVD italien d’excellente facture, l’image est superbe, au format et le noir et blanc est magnifique ! Pour tout ceux qui ont du mal a comprendre l’italien, il y a une piste de sous-titres pour malentendant, donc en italien, ce qui fait que…
Oui, je sais on se dépêche…
lol!

Le DVD


Tina PICA la sceriffa


Ugo TOGNAZZI Colorado Joe


Les décors de Ivo Battelli à Cinecitta

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sceriffa ( Inédit ) – 1959- Roberto Bianchi MONTERO

Message  stéphane le Lun 27 Sep - 19:47



Merci Edocle pour cette critique en exclusivité sur Western Maniac.
Amicalement
avatar
stéphane
Michele Lupo

Messages : 487
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 57
Localisation : Côte d'Ivoire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sceriffa ( Inédit ) – 1959- Roberto Bianchi MONTERO

Message  hugues le Lun 27 Sep - 20:46

Surtout que je suis pas sur que le "cinema de minuit" de Patrick Brion nous le diffuse un jour...
avatar
hugues
Enzo G. Castellari

Messages : 317
Date d'inscription : 12/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sceriffa ( Inédit ) – 1959- Roberto Bianchi MONTERO

Message  Edocle le Lun 27 Sep - 21:14

Allez, puisque nous sommes d'accord, voici la galerie des seconds rôles de la Sceriffa !
Celui qui reconnait les acteurs transmet aux modérateurs qui annoteront mes captures !



A table , juste à côté de la femme : Benito Stefanelli* Au milieu Livio Lorenzon**


A l'extrême droite : Tom Felleghi*





... et pour vous faire patienter je vous offre une superbe attaque de diligence, dans
la carrière au-dessus de Rome, avec comme décors de superbes cactus en carton !!!



*Merci à Rex Lee pour les avoir identifiés! **Personne


Dernière édition par Edocle le Mar 28 Sep - 11:43, édité 3 fois

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sceriffa ( Inédit ) – 1959- Roberto Bianchi MONTERO

Message  Il Ritardario le Lun 27 Sep - 21:27

C'est vrai qu'ils sont superbes ces cactus !! Je crois bien que je vais m'en commander un pour Noël.
T'es sûr qu'il n'y a pas un petit bonhomme dedans, j'en ai vu un qui bougeait des bras... santa
avatar
Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 611
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sceriffa ( Inédit ) – 1959- Roberto Bianchi MONTERO

Message  Edocle le Jeu 2 Déc - 22:42

Pour des tas de raisons, je dissèque ce film plan par plan. Il est bourré de gags et
tout cela à une connotation très sud, très napolitain ! Mais il faut bien se rendre à
l'évidence on trouve dans ce film tout ce qui a fait le succès des Trinita !
C'est tellement énorme que s'en est évident : notre ami Enzo n'a pas eu trop de
mal à trouver les gags des ses films, ni a imaginer une déclinaison comique
du western spaghetti, tout avait été inventé en 1959 !
En 1970 on l'avait peut-être oublié...
Et il faut voir le jeu de Ugo Tognazzi pour se rendre compte que Terence Hill a eu
un bon maitre et lui a tout piqué dans sa gestuelle comique !
" La sceriffa " j'en suis persuadé est le vrai premier western spaghetti de veine
comique, et c'est un grand film !
A redécouvrir d'urgence même si le napolitain est bavard !
cheers cheers cheers

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sceriffa ( Inédit ) – 1959- Roberto Bianchi MONTERO

Message  Trinita le Jeu 2 Déc - 23:16

C'est clair qu'ils sont bavard et pas qu'avec les mains. lol!

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sceriffa ( Inédit ) – 1959- Roberto Bianchi MONTERO

Message  Rex Lee le Lun 20 Déc - 12:27

Une bonne surprise !
Une comédie italienne amusante avec des jeux de mots plaisants ( cf la partie de loto ) et des gags vraiment burlesques, à la Laurel et Hardy . ( Le cadavre transporté du saloon à la chambre du neveu , de la chambre au saloon...)
Seul le personnage du neveu , avec sa voix de fausset, m'a déplu .
Tina Pica , que je ne connaissais pas et dont je n'avais jamais entendu parler, est vraiment drôle , Tognazzi en fait des tonnes , mais ça passe .
Et puis, personnellement , c'est un plaisir que de voir des débutants ( dans un western, bien sûr! ) comme Livio Lorenzon , Benito Stefanelli, Stellio Candelli et Paolo Gozlino dans le rôle d'un Indien amoureux et dont le texte se limite à " Hugh ! "!

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4572
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sceriffa ( Inédit ) – 1959- Roberto Bianchi MONTERO

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum