The Blade - Dao - 1995 - Tsui Hark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Blade - Dao - 1995 - Tsui Hark

Message  Personne le Jeu 12 Aoû - 13:13



Le résumé vient de ce site:

http://echo.levillage.org/133/1254.cbb

Titre original : Dao (1995)
Réalisateur : Tsui Hark
Producteur : Tsui Hark
Scénario : Tsui Hark, Koan Hui, So Man Sing
Montage : Tsui Hark
Musique : Wu Weilo, Wong Kei Qui
Acteurs : Chiu Man Chuk, Hung Yan Yan, Su Tsui Yu, Chan Ho

L'histoire se situe en Chine, au Moyen-Age. Deux jeunes forgerons qui travaillent pour une fabrique de sabres et autres objets tranchants sont la cible de toute les attentions de la part de la fille du patron. Celle-là même ne sait qui choisir pour prétendant et se joue d 'eux… Malgré la rivalité entre les deux hommes, Ding-On étant le favori du maêtre d'armes, il obtient les faveurs de celui-ci ainsi que la succession de la fabrique. Mais en apprenant la mort tragique de son père, il décide de retrouver le meurtrier de celui-ci. Malheureusement, attaqué par un groupe de bandits, alors que la jeune écervelée avait tenté de le rattraper, il perd un bras. La jeune écervelée part donc à sa recherche car pas de traces de l'homme. Elle déprime tellement qu'elle part en compagnie du rival de Dong-On ! Entre temps, les deux loustics qui n'avaient cure des jeux de l'écervelée s'étaient entichés d'une belle prostituée…


Enfin revu ce film de sabre (Wu Xia Pan) et j'ai été quand même un peu déçu.
Je trouve en effet que l'histoire et la narration sont inutilement embrouillés. Les élements féminins ralentissent l'action et les actrices et leurs jeux sont un peu pénibles.
Les scénes de combats sont parfois à la limite de la lisibilité également.
Reste les morceaux de bravoures que sont l'entrainement du manchot et le final bien barbare comme il faut. Smile

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Blade - Dao - 1995 - Tsui Hark

Message  tepepa le Lun 16 Aoû - 21:53

The blade est un nouvel exemple de cinema barbare et sauvage, assez résolument westernien dans son approche. C’est une histoire de vengeance butée, bornée, contre vents et marées. C’est une histoire de violence au sabre effilé, ciselé, précise, sanglante. Les pièges claquent et sectionnent, les sabres coupent les membres, les acteurs virevoltent, la caméra virtuose les perd de vue mais les retrouve toujours. Le début donne violemment le ton, sauvage et anti-hollywoodien, où ce bon chien-chien typique américain se fait prendre dans un piège monstrueux, sous l’œil rigolard des chasseurs, scène qui rappelle la scène des poules dans Pat garret & Billy the Kid. Peckinpah encore, mais aussi le western spaghetti, dont l’influence asiatique n’est pas un mystère : Tsui Hark crée un monde de tenues hétéroclites et recherchées dans des décors fouillés et fouillis, bigarrés et bizarres pour l’œil occidental. Les regards et les poses en disent long, même si la « cool attitude » et la nonchalance spaghettienne sont ici remplacées par une frénésie de mouvements incessants.
Pas besoin d’être adepte du film de sabre et connaisseur de toute la dynastie de films qui s’inspirèrent de l’histoire du sabreur manchot pour apprécier ce film là. Même si notre œil ne saisit pas toutes les subtilités, même si certains gestes et combats sont trop rapides (y compris les arrêts sur images qui doivent pourtant permettre la compréhension du geste, c’est dire…), l’amateur de prouesse athlétiques et de fureur combative décuplée par un code d’honneur moyenâgeux est aux anges. On ne compte plus les bonnes idées : le bout de sabre attaché à une chaine, le demi-manuel d’escrime, l’attaque de la manufacture d’arme, ni les scènes barbares (le supplice des torches). On ne compte plus non plus les morts, ni les ustensiles détruits, ni les décors en miette.
Moins sophistiqué que Time and Tide du même réalisateur, The blade séduit plus parce qu’il se regarde moins filmer. Tout est visuellement beau, mais le spectateur n’est pas en permanence en train de se dire « ouah, encore un plan révolutionnaire », manière de dire que l’histoire passe avant la technique. Moins défoulatoire et délirant que les Il était une fois en chine, The Blade n’a bien sûr pas le même objectif, le premier degré, la violence et le sens tragique l’emportant sur la virtuosité, à part dans le dernier combat qui dépasse les limites en terme de vraisemblance. Mais bien sûr, ce n’est certes pas des problèmes de vraisemblance qui vont arrêter les lecteurs spaghettophiles de ce forum. Procurez vous ce film, vite !
avatar
tepepa
Léon Klimosky

Messages : 166
Date d'inscription : 13/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'Epée de la Vengeance - The Blade - Tsui Hark - 1995

Message  Trinita le Lun 10 Juin - 10:40



Avec : Vincent Chiu Man Chuk, Moses Chan, Song Lei, Valerie Chow, Hung Yan Yan...

Résumé HK Cinemagic : Lorsqu'il apprend que son père à été assassiné dans d'horribles conditions, Dig On (Zhao Wen-zhou) décide de partir le venger. Mais sur la route, dans un affrontement, il perd un bras.

Avis : Film ultra violent à l'ambiance très sombre rendu par les scènes de nuit nombreuses et la pluie qui accentue le côté un peu gothique du film. Par contre le côté remake du Sabreur Manchot est un peu exagéré et Tsui Hark prend vraiment à contre pied la trilogie de Chang Cheh en rendant le sabre comme un personnage principal du film. En effet tout est centré sur ce sabre cassé. Et pour le Manchot, ce n'est pas lui qui se tranche le bras volontairement comme dans La Rage du Tigre mais suite à une bagarre sous la pluie et de nuit pour sauver le personnage joué par Song Lei. Les femmes ont d'ailleurs un rôle important dans le film. Que sa soit Song Lei qui la narratrice du film, la prostituée joué par Valérie Chow qui fait faire des actions à Moses Chan qu'il n'aurait pas du faire et Le Noiraud qui sauve Vincent Chiu Man Chuk.
Quant aux acteurs masculins, Chiu Man Chuk est excellent dans son rôle et reste très sobre et vivace grâce à une technique de combats impressionnantes et très stylisés. Bravo au trio de Chorégraphe que sont Meng Hoi, Yuen Bun et Hung Yan Yan qui joue le grand méchant du film également et qui fait bien peur avec tout ces tatouages. Les autres acteurs font bien le boulot et dans le générique il y a Colin Chou mais je ne l'ai pas reconnu. Embarassed
Bref, c'est un excellent film bien violent et efficace malgré un gros raté qui est le combat du moine mal chorégraphié car on voit vraiment que le moine retiens ces coups ou que les cascadeurs tombe trop vite. Laughing Mise à part ça c'est du tout bon.
A voir et à revoir !!!

ps : Dans l'interview dans le livret de l'édition collector du film Chiu Man Chuk avoue que le Zorro avec Delon est l'un de ces films préféré. Very Happy


avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5500
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Blade - Dao - 1995 - Tsui Hark

Message  higgins le Lun 10 Juin - 20:00

vu à l'époque dans cinéma de quartier sur C+ avec JP Dionnet, une perle, avec certains défauts mais un film impressionnant pirat
avatar
higgins
Léon Klimosky

Messages : 116
Date d'inscription : 12/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Blade - Dao - 1995 - Tsui Hark

Message  AkpStyl le Lun 10 Juin - 20:43

Je n'accroche pas trop le cinéma de tsui hark, mais celui-ci est une vraie perle, un must have !
avatar
AkpStyl
Sergio Corbucci

Messages : 885
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 39
Localisation : Par là bas

Voir le profil de l'utilisateur http://olampiao.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Blade - Dao - 1995 - Tsui Hark

Message  old timer le Ven 28 Juin - 16:33

Attention doublon !

Le topic pour ce film a déjà été créé ici:

http://western-maniac.forum-pro.fr/t1952-the-blade-dao-1995-tsui-hark?highlight=hark

(trouvé en faisant une recherche sur Tsui Hark)

Fusion !


old timer
Sergio Leone

Messages : 1115
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Blade - Dao - 1995 - Tsui Hark

Message  Trinita le Mer 4 Juin - 20:43

Une très bonne critique là : http://www.hkmania.com/?p=26186

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5500
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Blade - Dao - 1995 - Tsui Hark

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum