Oeil pour oeil, André Cayatte, 1957.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oeil pour oeil, André Cayatte, 1957.

Message  JO le Ven 25 Juin - 20:55



André Cayatte est l'auteur de films à thèse, pour la pluspart.

Oeil pour oeil , sur la culpabilité, n'échappe pas à la règle.

Cayatte le tourne en automne 1956, aux Studios de La Victorine, à Nice, et surtout, à Almeria, pour en faire la première co-production internationale, italo-française, réalisée dans le désert andalou. Ce sont les géographes français qui conseillent à Cayatte le site. Oeil pour oeil lance le désert espagnol dans l'aventure cinématographique.

Récupération de deux des plus grosses vedettes de l'époque, Curd Jurgens et Folco Lulli, qui s'affrontent sous un soleil torride dans un Liban refait près de Tabernas (Almeria). Photographié par Christian Matras, en Vistavision, pellicule WideSCreen à défilement horizontal, concurrençant le Cinémascope, avec une image plus haute que son rival, mieux définie, (c'est le format de La Prisonnière du Désert ou de La Mort aux Trousses).

Un petit air de H.G. Clouzot, films d'hommes genre Le Salaire de la Peur, enlève l'ensemble.

A quand un DVD (droits détenus par StudioCanal en France, Unidis Jolly Films en Italie) ?

JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeil pour oeil, André Cayatte, 1957.

Message  JO le Sam 26 Juin - 15:53



La jaquette de couveture du livre, images venues du film, roman de Vahé Katcha, réédition PLON, 1957.




Curd Jurgens, à gauche (Studios de La Victorine, Nice); d'autres images sur :

http://www.toutlecine.com/images/film/0000/00000271-oeil-pour-oeil.html




Le téléphérique, suspendu au-dessus d'un ravin, Tabernas (Almeria), vers octobre 1956.



Folco Lulli, Curd Jurgens, deux super-stars, et la naissance d'une troisième : les paysages de Tabernas, vers septembre-octobre 1956.

Alain Douarinou, le cadreur de Ch. Matras raconte le tournage dans ses mémoires, Un Homme à la Caméra, 1989, France-Empire, petit livre précieux sur d'autres tournages : Lola Montes, Le jour et l'Heure, Le Goût de la Violence, La Folie des Grandeurs, et d'autres encore....

Carlos Perez Siquier, photographe almeriense, suit le tournage, nombreuses photographies dans son livre Almeria y El Cine, 2005 ou les numéros de la revue AFAL, consacrés au film. Cayatte fait construire un village arabe dans les Badlands de Tabernas, où Perez Siquier rencontre l'équipe du tournage, prend en photo le set, tout ceci publié, mais le lieu précis, jusqu'à ce jour, reste encore inconnu, anonyme, non répertorié dans les livres.


JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeil pour oeil, André Cayatte, 1957.

Message  Personne le Sam 26 Juin - 17:48

Les aficionados du western européen doivent donc dirent merci à André Cayate! Very Happy

Toujours le reportage de la TSR! pirat
http://archives.tsr.ch/player/cinema-western

La région fut découverte par André Cayatte en 1957, pour les exterieurs de son film Oeil pour oeil. Dès lors de très nombreux westerns spaghetti furent tournés dans ce lieu où tout est silence et désolation, un lieu sans modernité, sans poteau télégraphique, désertique. En 15 ans plus de 250 films sont tournés dans ces lieux magiques.

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeil pour oeil, André Cayatte, 1957.

Message  JO le Sam 26 Juin - 19:17

Absolumment, c'est Cayatte qui a lancé le lieu au cinéma (quelques films espagnols y avaient été tournés auparavant, mais sans audience internationale), avant les westerns de Carreras et Romero Marchent, il faut dire quand même relayé par le tournage de Lawrence d'Arabie (1962).

Comme Oeil pour oeil était une co-production UGC et Jolly Films, productrice de Pour une poignée de Dollars et Mon colt fait la loi...

Le livre de Gilles Lambert Les bons les sales.... de Sergio Leone (1976) le signale d'ailleurs et mentionne Un Taxi pour Tobrouk, tourné à Cabo de Gata (dunes de sable) en septembre octobre 1960, quand Leone était à Laredo (Espagne du Nord) pour Le Colosse de Rhodes....

JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeil pour oeil, André Cayatte, 1957.

Message  JO le Lun 28 Juin - 17:00



Oeil pour oeil, quelques images d'Almeria, septembre et octobre 1956, il y a 54 ans.

JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeil pour oeil, André Cayatte, 1957.

Message  angel caldito castellano le Mar 16 Avr - 20:22


angel caldito castellano
Sergio Sollima

Messages : 716
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeil pour oeil, André Cayatte, 1957.

Message  MARCHAND le Mar 30 Avr - 10:08



Une capture du village arabe construit pour le film. Vu sur une copie médiocre, transfert VHS. L'histoire, résumée dans le titre, pose le probème de la responsabilité médicale avant que ce soit devenu un business. Wink
avatar
MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5464
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeil pour oeil, André Cayatte, 1957.

Message  Personne le Mar 19 Avr - 16:43


_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeil pour oeil, André Cayatte, 1957.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum