Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Rex Lee le Ven 9 Avr - 8:18





La révolution mexicaine.
Un peloton d'execution commandé par l' infâme général Carrasco ( Orson Welles ) va fusiller le bandit-révolutionnaire Tepepa ( Tomas Milian ).
Mais une auto surgit , conduite par un médecin anglais ( John Steiner )et Tepepa s'enfuit avec son nouveau complice ...qui ne l 'a soustrait du peloton que pour le tuer de ses propres mains car il le tient pour responsable de la mort de sa fiancée.
Mais Carrasco est à leurs trousses et les 2 fuyards se réfugient dans un pueblo . Là,Tepepa dicte à l' Anglais une lettre au président Madero ( Paco Sanz ), à qui il a jadis rendu service....Flashback...Voilà pour ce qui est des 1ères minutes de ce film qui dure 2 h.15 .

J'ai visionné le dvd italien qui propose , piste anglaise comprise , la version "director'scut" , supervisée par Petroni lui-même , me semble-t-il ...
Je vous laisse le soin de découvrir la suite , fertile en rebondissements.
Je ne trouve rien à jeter dans ce film: le montage est original, la photo est parfaite, et le scénario de Franco Solinas , sans faille.
Et puis il y a la musique de Morricone et les splendides paysages d ' Almeria.
Enfin , outre les acteurs cités plus haut , tous impeccables , il convient de pas oublier le toujours excellent Josè Torrès et le petit Luciano Casamonica.
Un must du film révolutionnaire ...de la veine des formidables "El Chuncho" et "El Mercenario", mais pas un western au sens strict !







John Steiner / Orson Welles




Jose Torres









Paco Sanz: Le président Madero.





Annamaria Lanciaprima?





Paloma Cela


Dernière édition par Rex Lee le Lun 21 Jan - 7:04, édité 3 fois

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4434
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Rex Lee le Lun 19 Avr - 10:39

Petite illustration...

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4434
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  JO le Sam 3 Juil - 21:49



Le DVD italien (2003), épuisé depuis quelques temps. Pistes italienne et anglaise, montage supervisé par Petroni, inédit au cinéma (où le film semble avoir été toujours projeté coupé.) Bref commentaire audio du réalisateur, qui revient sur son succès au Mexique. Excellente image, Scope anamorphique, très colorée et très nette. Au bon vieux temps de Alan Young, éditeur défunt.





Le DVD japonais (2009), transfert plus faible que l'édition italienne, italien seulement (et japonais, bien sûr.)

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Sartana le Dim 11 Juil - 7:53

Rex Lee a écrit:Un must du film révolutionnaire ...du type "el chuncho" ou "el mercenario", mais pas un western au sens strict !
Si Vera Cruz est un western, alors Tepepa l'est aussi !
J'adore ce film, très long c'est vrai mais on ne les sent pas passer. Parce que c'est bien réalisé, bien photographié, que Milian est méconnaissable (qui pourrait reconnaître ici l'exagération du Cuchillo de Saludos hombre, pourtant tourné la même année ?).
Morricone s'en donne à cœur joie, comme Welles, qui voulait réaliser un western en Espagne, ce qui ne se fit jamais (source : ma mémoire l'a perdue).

Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  cyberpunk le Lun 12 Juil - 16:14

pas de dvd français de prévu ? Very Happy

cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2482
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Rex Lee le Ven 24 Sep - 6:30


Tomas Milian......................................./ John Steiner / Orson Welles



Orson Welles


Tomas Milian

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4434
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  keomatouko le Ven 24 Sep - 12:19

si vous etes dans la region parisienne; se film est dispo à MK2..mais attention DVD ZONE 1 ou multi zone je n'sais plus et pas de piste française par contre..

AMICALEMENT Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool


Dernière édition par keomatouko le Mer 6 Fév - 20:59, édité 1 fois (Raison : pas bon)

keomatouko
Enzo G. Castellari

Messages : 259
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  old timer le Jeu 28 Juil - 9:04

Grosse déception pour moi. Bien sûr, la version qui traine sur la toile est qualité VHS, recadrée et pleine de coupures: ça m'apprendra à être si pressé, à la limite je veux bien reconnaitre que dans ces conditions, je n'ai pas vraiment vu le film !

...mais déception quand même parce que après tant de "westerns zapata" trépidants et drôles comme les 2 Corbucci évidemment, "Tepepa" fait assez pâle figure. Bien sûr ici on n'est pas dans la veine comique , mais plutôt dans une catégorie "sérieuse" et "engagée", comme "O Cangaceiro" et surtout "El Chuncho" déjà écrit par Franco Solinas. On retrouve une fois de plus le thème habituel de la rencontre du péon révolutionnaire avec un étranger qui veut le manipuler, sinon le tuer: c'est le shéma identique de tous ces films sur la révolution (jusqu'au Leone) et cela montre bien que c'est comme une recette, une formule qui est appliquée, pour des raisons idéologiques sans doute, mais avec plus ou moins de bonheur selon les cas...

Si Corbucci est un sceptique qui prend ses distances avec la foi révolutionnaire, d'où le coté satirique de ses films, Solinas est un communiste pur sucre et avec lui on n'est pas là pour rigoler, mais pour faire passer le message.
Aussi "Tepepa" est un peu plus démonstratif sinon propagandiste sur les thèmes révolutionnaires que "El Chuncho", et moins réussi sur le plan des personnages et de leurs relations - le personnage de l'anglais est faible, terne, inexistant. Tepepa tue un de ses amis qui a trahi: son fils se détourne de lui et s'attache alors à l'anglais puis finira par tirer sur Tepepa. Mais c'est un enfant, il ne peut pas encore comprendre les vrais enjeux du combat révolutionnaire! Bref la révolution a deux ennemis, les possédants bien sûr mais aussi les sentiments, les liens affectifs qui empêchent le révolutionnaire d'être vraiment libre de mener son combat. (d'où l'échec de la révolution mexicaine ?) Si ce n'est pas de la propagande, c'est quand même assez shématique, on dirait que le scénariste puise dans Marx et Lénine à tour de bras en oubliant un peu le facteur humain au passage...

Milian fait du Milian et après "Colorado", "Saludos Hombre" , son péon à grande gueule est bien rôdé mais il sera plus drôle dans "companeros" et plus émouvant dans "o Cangacerios". Orson Welles en général mexicain n'apporte pas grand chose, quelques moues méprisantes, un impression d'ennui profond assez bien vue, mais le rôle n'est guère passionnant. Pas de personnage féminin marquant. Seul José Torres impose un personnage intéressant mais bien sûr se fait flinguer à mi-chemin du film. Et enfin peu d'action à part une embuscade à la dynamite dans le canyon d'Almeria. Le reste: poursuites en tacot d'époque, flash-backs et discussions à n'en plus finir sur la révolution.
Non, vraiment, parfois il ne faudrait pas être si pressé de voir certains films à la réputation flatteuse, on peut être cruellement déçu! Cela dit quand sortira un DVD digne de ce nom je suis prêt à réviser ma copie!

old timer
Sergio Leone

Messages : 1000
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Breccio le Jeu 28 Juil - 15:29

Je rappelle une bizarrerie du DVD italien Alan Young : quand on choisit de voir le film en anglais, on a droit à la version intégrale du film, mais tous les passages jadis coupés de la version dite "internationale" sont entièrement muets -- ni dialogues, ni musique ! C'est frustrant. Sans doute le premier film que j'ai vu en italien avec ST italiens, pour comprendre au maximum ce qui se disait...
B.

Breccio
Sergio Leone

Messages : 1274
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Rex Lee le Jeu 28 Juil - 15:51

La version DVD dont parle Breccio est superbe...



Après, c'est une affaire de goût...
Personnellement, je l'ai déjà dit, j'aime beaucoup ce film et que la Révolution ne soit pas tournée en dérision ne me gêne pas du tout...Il me semble bien ( faudrait vérifier ) que ce film est contemporain d'El Mercenario ...Donc, tout est encore relativement sérieux dans le western européen.

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4434
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Trinita le Jeu 28 Juil - 16:48

Je confirme cette une superbe édition pour mon western révolutionnaire préféré. Very Happy
Mais un dvd français ne serait pas superflu.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5424
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  old timer le Mer 18 Jan - 23:41

Bon, ben les gars... je reviens sur ce que j'ai écrit naguère sur ce film - y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !

La raison est que le site "la caverne des introuvables" a maintenant mis à la disposition des cinéphiles orphelins d'un DVD français une nouvelle version du film, bien différente de celle que j'avais commentée plus haut. Cette fois-ci:
- version intégrale ou presque (presque 2h10) composée de la VF complétée des scènes coupées en VOSTF rétablies à leur place dans le montage original par un passionné
- image de qualité excellente puisqu'issue du DVD et non d'une VHS pourrie ce qui change tout !
- et en plus format cinémascope respecté au lieu de l'immonde recadrage 4/3 auquel j'avais eu droit !

Résultat, je découvre un film ample, au rythme assez posé, et somptueux sur le plan visuel (comme tous les films de Petroni, quoi!)

De plus, j'ai moins ressenti le côté shématique et propagandiste de l'histoire car les nombreuses scènes rétablies contribuent à donner plus d'épaisseur aux personnages et à complexifier les rapports entre eux. Le constat est toujours le même: la révolution ne fait pas de sentiments, c'est une cause qui broie les individus, exige tous les sacrifices.

Quatre personnages incarnent des opinions opposées: le général, le révolutionnaire, le docteur et l'enfant, encore neutre au début et qui a choisi son camp à la fin. On pourrait croire avoir affaire à de simples archétypes sans substance, typiques des oeuvres engagées, mais des personnages existent réellement, le scénario et les acteurs en font de vrais êtres de chair.

Par exemple Orson Welles qui joue la lassitude et le détachement nous montre que le général n'est pas dupe de son propre discours sur la légalité et l'Etat, dans les faits il sait bien qu'il est le défenseur des riches et donc des injustices.

Le docteur anglais quand à lui est un personnage falot, sans relief ni profondeur psychologique; mais ce sont les flash-backs et la mise en scène qui nous révèlent son obsession et ses motivations. Petroni nous fait découvrir les choses petit à petit, comme Leone. La séquence explicative est à la fin, auparavant on a notamment une scène un peu mystérieuse mais formidable : voyant Tepepa danser avec un femme lors d'une fiesta il a des "flashs" qui lui montrent celui-ci danser avec une autre femme, sa fiancée, et finalement la violer; montage magistral, effet déjà utilisé dans les flash-backs de "la mort était au rendez-vous" mais ici ce n'est pas ce qu'il a vu et dont il se souvient ( il n'y était pas) , c'est son imagination qui travaille! - la séquence en est presque onirique, et d'autant plus puissante, chapeau M. Petroni !

Un grand western zapata c'est sûr, mais surtout un grand film, tout simplement. Le DVD, vite !


old timer
Sergio Leone

Messages : 1000
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Edocle le Ven 20 Jan - 14:39

old timer a écrit:
La raison est que le site "la caverne des introuvables" a maintenant mis à la disposition des cinéphiles
....va être introuvable c'te caverne avec la bouclage de Megaupload par les G'Men....
ben mince, le pirate du pirate ne pourra plus pirater les pirates, comprenne qui pourra
mais ce bricolage de TEPEPA existe depuis début 2008 alors pourquoi le mettre en ligne
maintenant si ce n'est que pour fanfaronner avec un truc fait par un autre....

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3387
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  stéphane le Lun 27 Fév - 18:24


stéphane
Michele Lupo

Messages : 486
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 57
Localisation : Côte d'Ivoire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Hombre le Lun 29 Oct - 19:30

old timer a écrit:Bon, ben les gars... je reviens sur ce que j'ai écrit naguère sur ce film - y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !

La raison est que le site "la caverne des introuvables" a maintenant mis à la disposition des cinéphiles orphelins d'un DVD français une nouvelle version du film, bien différente de celle que j'avais commentée plus haut. Cette fois-ci:
- version intégrale ou presque (presque 2h10) composée de la VF complétée des scènes coupées en VOSTF rétablies à leur place dans le montage original par un passionné
- image de qualité excellente puisqu'issue du DVD et non d'une VHS pourrie ce qui change tout !
- et en plus format cinémascope respecté au lieu de l'immonde recadrage 4/3 auquel j'avais eu droit !

Un grand western zapata c'est sûr, mais surtout un grand film, tout simplement. Le DVD, vite !

Ha mais!? Nom de... Shocked Shocked
Encore une fois, je suis trop éloigné moi, au Québec!
Je découvre les nouvelles longtemps après...et je les entends en écho lorsque je fais une balade en montage! affraid

Hombre
Sergio Leone

Messages : 1442
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  shura025 le Lun 29 Oct - 22:02

Hombre a écrit:
old timer a écrit:Bon, ben les gars... je reviens sur ce que j'ai écrit naguère sur ce film - y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !

La raison est que le site "la caverne des introuvables" a maintenant mis à la disposition des cinéphiles orphelins d'un DVD français une nouvelle version du film, bien différente de celle que j'avais commentée plus haut. Cette fois-ci:
- version intégrale ou presque (presque 2h10) composée de la VF complétée des scènes coupées en VOSTF rétablies à leur place dans le montage original par un passionné
- image de qualité excellente puisqu'issue du DVD et non d'une VHS pourrie ce qui change tout !
- et en plus format cinémascope respecté au lieu de l'immonde recadrage 4/3 auquel j'avais eu droit !

Un grand western zapata c'est sûr, mais surtout un grand film, tout simplement. Le DVD, vite !

Ha mais!? Nom de... Shocked Shocked
Encore une fois, je suis trop éloigné moi, au Québec!
Je découvre les nouvelles longtemps après...et je les entends en écho lorsque je fais une balade en montage! affraid

Bonsoir Hombre (ou peut-être bonjour avec le décalage horaire Smile ),
Ci-joint le lien vers le blog d'une âme charitable (Indiana Gilles pour ne pas le (bien)nommer), qui a posté sur son blog un lien du fichier qui était disponible dans feue la Caverne (ah, qu'c'était bien cette Caverne! Le bon vieux temps déjà!) : http://indianagilles.over-blog.com/article-repack-tepepa-trois-pour-un-massacre-vf-integrale-107461096.html

Très cordialement

_________________
La bible ne fait pas le moine.

shura025
Enzo G. Castellari

Messages : 205
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Hombre le Lun 29 Oct - 23:32

Et bien. Merci, shura025! What a Face
En fait, le jour achève et arrive la tempête (moins forte) "Sandy" qui frappera d'abord le nord-est des États-Unis!
Fin du HS!


Hombre
Sergio Leone

Messages : 1442
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  JO le Dim 20 Jan - 19:53

Vu les Bonus du DVD Koch Media :

-entretien croisé inédit avec Petroni (italien sous-titré allemand) et Milian, au téléphone (?), voix seulement -anglais sous-titré allemand.
-scène coupée, non doublée, Petroni dit bien qu'il n'existe plus de scénario ni découpage du film (de mémoire, déjà éditée sur le DVD italien Alan Young, 2003.)
-montage générique d'ouverture non retenu (idem).

Pas écouté :
-commentaire audio du réalisateur, si c' est le même que celui du DVD Alan Young (Italie, 2003), il fait une vingtaine de minutes, si c'est un autre, à découvrir.

-La durée du film doit être la même que celle éditée par Alan Young en 2003, mais l'image est probablement meilleure, plus fine (il y a un BR derrière), au vu de ce que j'ai regardé.


J'ai trouvé du matériel inédit sur le tournage à Almeria (espagnol un tout petit peu et plus conséquent en italien,) donc à venir d' ici.... 2015 Wink

http://monnomestpersonne1973.blogspot.com/




JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Breccio le Lun 28 Jan - 11:53

JO a écrit:Vu les Bonus du DVD Koch Media :

-entretien croisé inédit avec Petroni (italien sous-titré allemand) et Milian, au téléphone (?), voix seulement -anglais sous-titré allemand.
-scène coupée, non doublée, Petroni dit bien qu'il n'existe plus de scénario ni découpage du film (de mémoire, déjà éditée sur le DVD italien Alan Young, 2003.)
-montage générique d'ouverture non retenu (idem).

Pas écouté :
-commentaire audio du réalisateur, si c' est le même que celui du DVD Alan Young (Italie, 2003), il fait une vingtaine de minutes, si c'est un autre, à découvrir.

-La durée du film doit être la même que celle éditée par Alan Young en 2003, mais l'image est probablement meilleure, plus fine (il y a un BR derrière), au vu de ce que j'ai regardé.
Revu le film hier soir.
Pour compléter ce qu'écrit JO :
-scène coupée, non doublée, Petroni dit bien qu'il n'existe plus de scénario ni découpage du film (de mémoire, déjà éditée sur le DVD italien Alan Young, 2003.)
-montage générique d'ouverture non retenu (idem).
Vérifié sur le DVD Alan Young : la scène coupée et le générique alternatif figurent bien sur le DVD Alan Young.
La durée du film doit être la même que celle éditée par Alan Young en 2003, mais l'image est probablement meilleure, plus fine (il y a un BR derrière), au vu de ce que j'ai regardé
C'est aussi l'impression que j'ai eue.
Achat indispensable, donc (d'autant que le fameux DVD Alan Young est hélas épuisé).

A part ça, quelques détails m'ont frappé :
-- le rôle très symbolique de la vestimentation de Paquito : c'est d'abord son père qui lui achète un ridicule costume de marin pour singer les privilégiés, puis l'Anglais qui l'habille en Lord Fauntleroy avant, on présume, de l'emmener avec lui ; finalement, Paquito revêt ses guenilles et devient un Mexicain
-- le rôle très important, aussi, des véhicules à moteur -- mais là, c'est un leitmotiv dans les "westerns zapata" : cf la moto de John, le tank de l'Allemand et le camion où le docteur désigne les révolutionnaires promis au peloton d'exécution dans Il était une fois la révolution ; plus l'auto dans O'Canguaceiro, un film bâti sur le même modèle. Ce n'est plus de l'intertextualité, mais de l'interpicturalité.
-- plus anecdotique : les nombreuses correspondances (décors, costumes, épisodes) avec le film de Leone : des événements fondateurs similaires (le viol de la jeune Mexicaine par Tepepa, le viol de la bourgeoise par Juan) ont des conséquences très différentes ; l'Anglais déguise Paquito tout comme El Nino déguisait El Chuncho, etc.
Un film plus riche qu'il n'y paraît, finalement.
B.

Breccio
Sergio Leone

Messages : 1274
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  JO le Ven 8 Fév - 20:22

Avec Tomas Milian sur le tournage de Tepepa (Almeria) , bientôt ici :

http://monnomestpersonne1973.blogspot.com/

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Sancho Perez le Ven 27 Déc - 15:30

En parcourant les bonus du DVD Koch Media, l'une des images m'a frappé!



Tepepa, sous le titre Der Eliminator, sans doute pour surfer sur la mode de Rambo vu l'individu à bandeau et sulfateuse sur cette jaquette?

Autre détail surprenant, le nom de Tomas Milian y a complètement disparu! Certes on voit Orson Welles, John Steiner, José Torres et Luciano Casamonica, réalisé par Petroni et avec musique de Morricone donc ça doit bien être le même film, mais ils ont oublié Milian (qu'on voit pourtant sur l'image au centre).

Quel carnage!

Sancho Perez
Michele Lupo

Messages : 543
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Trinita le Lun 30 Déc - 11:28

Une autre lobby card pour ce film dont j'attend avec impatience une édition française.


_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5424
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Trinita le Sam 8 Fév - 11:13

Revu et c'est toujours aussi génial avec des acteurs excellent, une musique parfaite signée Morricone et une mise en scène soignée de Petroni comme il sait bien le faire.
Bref un grand film tragique !!!

L'excellent John Steiner.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5424
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tepepa. 1968. Giulio Petroni.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum