Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  Edocle le Ven 7 Mai - 8:20

En attendant que l'ami Sartana nous mette sa critique en ligne,
j'ai revu ce film sur le DVD Evidis, et je pense que je garderais cette version...

Quand je dis que dans chaque film on peut tirer quelque chose de bien :
ici c'est la performance du labo. pour ressortir la couleur des chemises des saltimbanques,
les couleurs claquent à l'écran que s'en est un bonheur....
ils étaient fort à la technostampa avec leur chromoscope et le traitement de l'eastmancolor!
...et la digitalisation en video renforce la vivacité des couleurs !!!

Amicalement E.
pirat pirat

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3335
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  Sartana le Jeu 20 Mai - 7:14

Me voici ami Edocle !
Avec un avis subjectif ou je ne m’y connais pas !


Pour les amateurs de cirque, de sauts inutiles et de Spartaco Conversi...


Comme personne ne s’y est collé, je me lance pour la faire (fer de lance).

Arrow Un cirque itinérant mené par Mr Splendor et ses fils, arrive dans une petite ville installée non loin d’une exploitation minière. Alors qu’ils font leur spectacle, ils assistent à l’attaque d’une banque durant laquelle le fils du plus gros éleveur de la région est blessé. Il a participé à l’attaque, il est arrêté par le shérif. Le gros propriétaire, Parker, attaque le shérif office et libère son fils en massacrant tout le monde. Ainsi, il va en profiter pour racheter l’exploitation minière du défunt shérif. Mais la survivante et seule héritière de la mine trouve refuge chez les gens du cirque, qui vont l’aider à faire valoir ses droits et à faire tomber Parker.

Ca commence par une carte des Etats-Unis coloriée au crayon de couleur. Un petit speech vient nous vendre un semblant de contexte historique, et ensuite le Big Bazar entre dans l’écran avec ses chemises jaune canari et rouge pétant dans la joie et la bonne humeur pour nous chanter la vie de cirque.

Pendant une heure ensuite, l’histoire assez balisée mais divertissante par le contexte forain intéresse le spectateur : Spartaco Conversi (le papa) s’en donne à cœur joie et s’amuse comme un fou, le cadet Dell’Acqua sautille et drague. On a l’impression d’avoir rajeuni de 5 ans, que l’on est toujours en 1965 et que l’on assiste à une suite des aventures des McGregor (Les vengeurs… est construit sur le même canevas que le film de Giraldi). Malheureusement on est en 1970 et lorsque les bandits se font attaquer à la crème pâtissière et tirer sur les fesses au gros sel, on a vraiment des craintes sur la suite. Embarassed

Soudain, on revient au sérieux : un type se fait marquer au fer rouge sur les fesses (36 ans avant Jackass 2 The movie), un autre se fait torturer, ça bouge. Et après l’action s’étiole et s’étire pour que le film dure 1h26.

Faut dire aussi que Bitto Albertini je ne l’aime pas. Son deuxième western, le retour de Shanghaï Joe est miteux et m’a déçu. Celui-ci m’a diverti pendant une heure et ensuite ça m’a vraiment gonflé. La musique de Piero Umiliani est pompée d’une autre de ses BO, je ne sais plus laquelle, mais tout le monde connaît ce titre (celui du début de générique et qu’on entend dès qu’il y a une chevauchée).
Arrow J’ai eu un sursaut en voyant une attaque d’hacienda qui se profilait. Je me suis souvenu que dans Le temps du massacre ils étaient deux contre trente, alors quand j’ai vu qu’ici ils étaient quinze contre quarante, je me suis dit, ça va péter.
Et pis oui, pour péter ça pète mais c’est mal fait alors je n’ai pas pu me raccrocher à ça non plus.

Aucune attention n’est portée au décor : ainsi cette maison est ainsi, d’extérieur :


Et comme ça à l’intérieur :


Y a un minimum… Exclamation

On va me dire : « Sartana, t’es vache, le cirque c’était une super idée, et puis tout le monde semble s’être amusé sur le tournage, on sent la bonne ambiance sur le plateau ». Ben oui, mais qu’est-ce que vous voulez, moi j’ai pas détesté ça, mais je n’adhère pas à cette dernière demi-heure qui m’a gâchée le film, et du coup, j’ai vu plein de défauts qui m’ont agacé. Et puis le héros (Tony Kendall) est laid. :mrgreen:

Arrow Evidis nous vend ceci avec sur la jaquette une sorte d’Indiana Jones surarmé avec un sous-titre débile que je n’ai plus sous la main. Mais bon, l’inédit est là, au format et en VF. Pas de menu ni sous-titres, comme à l’accoutumé. On serre les dents mais on remercie.
Au prix où s’est vendu, pour Spartaco Conversi qu’on voit s’amuser, et même Riccardo Pizzuti dans une apparition éclair, ça vaut le coup, non ?... Rolling Eyes


Allez, Remo Capitani tout droit sorti d'On l'appelle Trinita (comprenez : même costume), puis Le big bazar, Alberto Dell’Acqua qui fait son job… Et l'affiche VO :



Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  Personne le Ven 13 Aoû - 14:00

La nouvelle édition de ce film disponible!



L'ancienne Evidis.


_________________

Personne
Sergio Leone

Messages : 6293
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  Trinita le Ven 13 Aoû - 15:09

La nouvelle édition est quand même plus belle. Very Happy

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5311
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  El Puro le Lun 7 Fév - 18:22


























El Puro
Michele Lupo

Messages : 418
Date d'inscription : 20/09/2010
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  Fredge le Sam 4 Fév - 12:50

L'édition Seven 7 est-elle supérieure en terme de qualité à celle d'Evidis ?

Fredge

Fredge
Michele Lupo

Messages : 417
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Belgium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  Edocle le Sam 4 Fév - 14:58

" Bonnet blanc... Blanc bonnet !" Identique ! Very Happy

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3335
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  Fredge le Sam 4 Fév - 17:21

Edocle a écrit:" Bonnet blanc... Blanc bonnet !" Identique ! Very Happy

Merci,

Fredge

Fredge
Michele Lupo

Messages : 417
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Belgium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  angel caldito castellano le Mer 4 Sep - 12:19

Quelqu'un at-il une photo du réalisateur italien Bitto Albertini?.

angel caldito castellano
Sergio Sollima

Messages : 668
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  COWBOY PAT le Jeu 5 Sep - 15:19

BONJOUR... Ah je sens que je vais peut-être pas me faire d'amis mais j'assume... J'ADORE CE WESTERN !! Je l'ai acheté en librairie en édition Evidis parmi tant d'autres...
Je l'avais tout d'abord trouvé en roman-photo STAR CINE WINCHESTER sous ce même titre...
En fait il se situe dans la période qui suit la fin de la guerre du Mexique et le début de la ruée vers l'or...

C'est peut-être pas parfait mais j'adore Spartaco Conversi et Tony Kendall... Alberto Farnèse (Parker) est génial encore une fois...
J'adore la musique, les personnages, sauf Alberto Dell' Acqua et celle qui joue la fille du shérif... J'y peux rien elle m'agace... Evil or Very Mad 
La musique repique parfois certains passages d'autres films (la bagarre au saloon sur la musique de LA COLLINE DES BOTTES je crois et à la fin quand le shérif va voir Parker dans la vallée il me semble reconnaître DEUX CROIX POUR UN IMPLACABLE de Rafael Romero Marchent), mais qu'importe j'adore ce film pour son aspect simple et sympa, son scénario évoquant une difficile période pour le peuple Mexicain (Joaquim Murietta...)

C'est pas parfait mais je trouve que ça reste encore correct avant le début de la fin...
Un anchronisme je crois: il me semble que lors de la fusillade au Ranch de Parker à la fin on utilise des winchester ou des Henry... Pas trop d'époque...

COWBOY PAT
Léon Klimosky

Messages : 104
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 34
Localisation : Val-de-Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  Rex Lee le Ven 23 Oct - 17:42

Affiche belge d'époque!


_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4345
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum